• btappolet

Portraits sociaux

La Française Aurore Valade construit ses séries photographiques à partir des histoires et témoignages de ses sujets portraiturés. A découvrir sur le net, son œuvre est l’une des plus accomplies qui soit..

"La Nuit tombe", photo de la série "L'Oeil cacophonique" inspirée de l'univers dada et de Facebook. Aurore Valade
"La Nuit tombe", photo de la série "L'Oeil cacophonique" inspirée de l'univers dada et de Facebook. Aurore Valade


"Epoca" extraite de la série "L'or gris". Aurore Valade
"Epoca" extraite de la série "L'or gris". Aurore Valade

L’artiste construit ses instantanés à partir des récits ou témoignages de ses modèles et sujets. Ainsi d’une ancienne Brigadiste internationale à des artistes espagnoles luttant pour l’autonomie, des femmes dans des quartiers populaires ou des seniors saisis dans les limbes entre attente théâtralisée et imagerie publicitaire.

Révoltes intimes


Pour Révoltes intimes (2018), elle élabore ses mises en scènes imagées comme autant de tentatives d’occuper des espaces de résistance. Comme surgie d’un immense Atlas humaniste évolutif, «chaque personne rencontrée est riche d’enseignements. La 'mise au point' se fait sur la juste distance à développer dans une relation de partages et d’échanges. Je propose un cadre de rencontres amenant l’interlocuteur.trice à le briser. Faisant surgir un palimpsestes de discussions, mémoires et mondes multiples, dont j’extrait les mots et phrases présents dans les images Les compositions jouent sur le débordement, la saturation de signes favorisant l’ouverture de l’imaginaire et son travail».

Le langage stimule ainsi des images en suspens dont il peut être la légende ou le sous-texte. Il lui arrive aussi de réaliser des séries inspirées de faits réels et tirant vers la fiction, le fantastique. En témoigne L’Or gris (2012) mariant les codes picturaux de l’histoire de l’art, les codes iconiques de l’imagerie publicitaires pour interroger une vieillesse vue comme un âge multiple dans sa relation à l’amour, l’enfance, l’eau et la naissance.

Chez elle, tout s’élabore souvent à partir d’un dialogue étendu avec les participants. Digo yo - Come decimos nosostras (Je dis - Comme nous disons, 2019) est un projet photographique participatif développé avec des femmes Le but est de favoriser l’autonomie artistique de populations défavorisées en leur donnant moyens qu’elles peuvent reproduire et envies. La photographe tente ainsi d'explorer les manières de se manifester, d’articuler la place de l'intime à l'espace public. La composition La Lutte est le soin découvrent Inma, d’une association des femmes, avec sa mère. Deux générations féminines aux combats oubliés avec le rouge des coquelicots, calicots et balais.

Collage-montage


Pour les Journées photographiques de Bienne de mai reportées en 2021, elle a invité une classe du Gymnase français de Bienne à interroger l’imagerie et les codes produits sur les réseaux sociaux par le filtre d’approches analogiques et numériques.

A l’occasion de L’Oeil cacophonique (2020) inspiré par le dadaïsme, les fonds d’images ont été réalisés à partir d’impressions pixellisées. De dada, Aurore Valade elle renouvelle «l’art du collage montage, l’utilisation des mots absurdes, décalés, du doigt comme signalétique graphique, la danse en lisant à quatre voix en quatre langues différentes des poèmes simultanés au Cabaret Voltaire de Zurich, l’ébranlement des fondations esthétiques du temps, traditionnelles ou d'avant-garde».


Travaillant à partir de captures d’écrans tirées de leurs interactions sur les réseaux sociaux, les élèves ont réagencé «l’alphabet des réseaux sociaux, émoticônes et autre likes». Ceci afin de créer des symboles analogiques. Ils sont alors mis en scène dans un mouvement chorégraphiques suspendu, la danse étant le second pôle d’intérêts de Valade. Les images qui résultent de cette collaboration redonnent une plasticité aux émotions et aux revendications des élèves à travers un geste pictural et théâtral.

Bertrand Tappolet

Site de l’artiste: www.aurore-valade.com




#AuroreValade #Réseauxsociaux #Révoltesintimes

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout